Festival de la musique

Les règles de distanciation sociale et de masque faciales en France, que ce soit à Paris ou ailleurs, ont souvent été ignorées lorsqu’il s’agit de fête musicale. C’était le cas lors de célébration du festival de la musique. Des milliers de personnes se sont rassemblées à travers la France pour vivre cette célébration musicale et découvrir une liste infinie de clip et d’album sorti. Ce qui signifie que les restrictions sur le confinement causées par le COVID 19 ont été défiées.

Que s’est-t-il passé durant le jour du Festival de la musique ?

Cette année, le maintien de la Fête de la musique semblait sombre, car la France avait récemment commencé à lever un confinement strict de deux mois pour freiner la propagation du coronavirus dans le pays. Cependant,  après des semaines de baisse constante des principaux indicateurs de la propagation du virus, la vie est revenue à la normale et concert, nouveau clip, chanson, sortie d’album vont se poursuivre. Pour fêter le début de l’été, les villes françaises se transforment en fêtes de rue musicale chaque année lors du festival de la musique en France.

Comme actualité, les passionnés de la musique en France, quelques chanteur et chanteuse ont donc ignoré les règles de distanciation sociale et ont dansé dans les rues pour la Fête musicale, connue sous le nom de Music Day en anglais. Les millions de Français se sont amusés avec une liste de chanson et de concert improvisé par de nombreux chanteurs et chanteuses. La police a affronté certains artistes à Paris, en utilisant des gaz lacrymogènes. Les images des célébrations mises en ligne et l’actualité communiquée par rfimusique ont suscité de vives critiques.

Comment le confinement est-il levé dans toute l’Europe ?

Festival Les news et les médias, notamment rfimusique ont partagé cette actualité musicale. Ils ont montré des milliers de routes encombrées dans les villes de tout le pays, y compris dans les quartiers du Canal Saint Martin et du Marais à Paris. Les règles de distanciation ne sont plus respectées. Pour la sortie de leur album, les artistes ont fait la fête sans masque en ce temps de coronavirus alors que les règles actuelles interdisent les rassemblements publics de plus de dix personnes.

CNews a montré que rien n’empêche les artistes, chanteuses et chanteurs de faire un concert ou un retour sur scène, voire des concerts. La célébration dédiée à la musique a duré jusque tard dans la nuit et tôt le lundi matin. Aux Invalides à Paris, la police a dispersé la foule après que certains aient lancé des projectiles.

Les mesures prises et les inquiétudes de l’État français.

Pour prévenir le retour de cette pandémie, les gens sont censés maintenir une distance d’un mètre entre eux en public. Les masques sont obligatoires dans tous les transports publics. Les rassemblements de 5 000 personnes ou plus ne seront pas autorisés avant le 31 août au plus tôt.

Selon les interviews de la rfimuisique, le docteur Gilbert Deray de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris a demandé “Je comprends que le festival de la musique est libérateur, mais ne pourrait-on pas l’éviter cette année ? “.  Il a précisé que le retour de cette pandémie serait “catastrophique”.

Source images : pexels.com